Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

pilotes moto

René Guili le "miraculé" des circuits

Publié le par frico-racing

Vers les 700 abonnés, pour ne rien rater, abonnez vous à mon blog (gratuit) newsletter en bas de page à droite...

René Guili le "miraculé" des circuits

René Guili fait partie de la légende du sport moto Français. Légende car il a écumé tous les circuits du monde et s’est battu avec les plus grands. Légende car René est mort et ressuscité deux fois …

René étant plus à l’aise sur les grosses cylindrées, c’est donc tout naturellement qu’il réalise ses plus belles performances dans la catégorie 750 et en endurance. Il devient ainsi Champion de France Inter 750 en 1974.  René s’est illustré sur circuit en moto et en auto (finaliste du volant Shell), mais également en courses de côte et en Rallye raid.

Revenons un instant sur ces 2 "décès" …

René est un pilote fougueux et il a arrêté de compter ses chutes et fractures. Par contre ce que René n’a jamais oublié, ce sont les événements qu’il l’ont vu mourir et renaître par deux fois.

La première fois c’était en mars 1975 sur le circuit de Rouen les Essarts à Rouen où était organisée une course internationale. Dans la catégorie 350-1000, René est en tête devant Michel Rougerie, mais il perd le contrôle de sa machine et chute très violemment dans la portion la plus rapide du circuit. René ne se relève pas, il a les côtes brisées et sous le choc son cœur s’arrête de battre. Le service médicale ne tente pas de le réanimer et le recouvre d’une bâche le laissant pour mort. Mais heureusement pour René, l’un des organisateurs décide de tenter le tout pour le tout et réalise un massage cardiaque … et le cœur repart … et il Re-né, comme il aime si bien le dire en blaguant sur son prénom.

La deuxième fois, en 1977, René décide de tenter l’aventure Rallye Côte-Côte Abidjan-Nice, (l’ancêtre du Paris Dakar) et il accepte l’offre de Yamaha qui lui confie une 400 DTMX semi-usine. René se débrouille tellement bien au guidon de cette machine qu’il mène la course jusqu’à ce qu’il trouve sur sa route une terrible dune. Il est alors catapulté à plus de 40 m de haut et tombe à 140 m du point d’impact et au contact du sol il s’explose littéralement. L’organisation envoie dans un premier temps un avion pour le repérer. Mais finalement c’est un concurrent auto du rallye, qui jugeant la situation intolérable, décide de ramener René sur le toit de sa voiture afin de le conduire à l’hôpital le plus proche situé à 400 km. Mais l’hôpital n’a pas le matériel nécessaire pour traiter ce genre de comas et le corps est laissé 12 jours avant d’être rapatrier par avion vers la France.

René se retrouve dans un hôpital parisien à Paris, où il est pris en charge. Commence alors pour René une période très difficile car Il devra tout ré-apprendre, à lire, à écrire… il ne reconnaissait même pas sa maman qui pleurait au pied de son lit.
René a mis trois ans à récupérer de cette dernière chute. Ensuite il n’a jamais retrouvé toutes ses sensations sur piste et il décide de mettre fin à sa carrière sportive.

Au tout début

Mais revenons au tout début, quand René a commencé à rouler en deux roues à moteur ...

C'est à l'âge de 10 ans que René a eu une révélation mystique, en effet planqué près de l'église, le garnement attendait que les paroissiens de son village rentrent dans l'église pour aller leur emprunter leur mobylette et lorsque les cloches sonnaient, annonçant la fin de l'office, René rappliquait pour remettre en place la meule chapardée le temps d'une ballade.

A 18 ans, sur une Triton, il commence la compétition dans les courses de côtes de sa région, la Savoie. René se débrouille plutôt bien et il décide de s'essayer sur circuit, mais en 1967, un terrible accident de la route l'immobilise pendant près d'un an à l'hôpital.

En 1968, René reprend le guidon d'une moto de course et il est sacré Champion de France sur Norton Manx.

Voulant progresser, l'année suivante René décide de participer à un maximum de courses à l'étranger afin de se frotter aux cadors de l'époque. Il réussit de bons résultats avec de nombreuses victoire et podiums.

En 1970, il est de nouveau sacré Champion de France en 350.  Pendant toutes ces années René travaille l'hiver comme chauffeur-livreur et grâce a ses maigres économies et aux primes de course, il pouvait grappiller de quoi vivre. Du fait de son gabarit René vise la classe 750, mais il se ruine en achetant une 7500 Kawasaki ex usine qui était un "vieil os" ...

Il faudra attendre 1974 et l'arrivée de la 700 TZ pour que René devienne l'un des meilleurs pilotes au monde dans cette catégorie. Cette année là il décroche le tire de  Champion de France 750. A Magny Cours, après avoir terminé 2e de la première manche, il mena la course devant Sheene, mais devra s'arrêter pour remettre un guidon bracelet qui s'était desserré. Il terminera 5e des 200 milles d'Imola et à Dijon il se bat avec les tous bons et gagne même la 2e manche devant Pons et Doods, il finira 2e de la finale gagnée par Mortimer. Cette même année, au Bol d'Or, associé à Gérard Choukroun, René termine 2e au guidon d'une Kawasaki Godier Genoud.

En 1975, René commence la saison par une terrible chute à Rouen (voir ci dessus). Après une longue convalescence il reprend la route des circuits et en Championnat 750, il termine 7e en France (Magny Cours) et 6e en Suéde. Au Bol d'Or, avec Helmut Dhäne il partage le guidon d'une BMW d'usine et ils termine 4e.

En 1976, Honda décide de confier à René une RCB d'usine pour le Championnat d'Europe. IL partage le guidon de la moto d'usine avec Hubert Rigal. Ils gagnent les 1000 km de Mettet et terminent 5e du Bol d'Or. En 750, à Dijon, René termine 3e da sa manche derrière Agostini et Estrosi, mais il abandonnera dans la finale.

En 1977, c'est le terrible accident lors du Rallye Paris Abidjan Nice (voir dessus) .... C'est l’accident de trop, René Guili met un terme à sa carrière de pilote et devient chauffeur de taxi, continuant de piloter des motos pour son plaisir personnel et d'écumer les manifestations dédiées aux machines anciennes (ci dessous à Pourville sur Mer en 2008).

Pour l'anecdote, il fit partie de l'équipe du film L'Agression où il tient le rôle de pilote de la moto travelling. On raconte en outre que le réalisateur Gérard Pirès, auteur des films Taxi, fut inspiré après une discussion avec René Guili.

Sources : Bike 70

Articles associés :

  1. Histoire: mes motos, des origines à nos jours
  2. Histoire du circuit Carole
  3. Le Bol 1969 : http://www.frico-racing.com/article-31853247.html
  4. MONZA le 20 mai 1973
  5. Coluche : Histoire d'un motard
  6. MIKE HAILWOOD, c'était un 23 mars (+ vidéo)
  7. La Légende Agostini
  8. Un Champion nommé Phil Read
  9. Un privé nommé Findlay
  10. Gérard Choukroun pilote de vitesse et d'endurance
  11. Roger Ruiz : la vitesse et l'endurance
  12. Olivier Chevallier pilote Français
  13. Fabio Quartararo Champion du monde !
  14. Patrick Pons : un Champion Français
  15. Christian Ravel champion Français
  16. Christian Sarron : Champion Français
  17. Thierry Tchernine le rebelle attachant
  18. Eric Saul : de la coupe Kawa à l'ICGP
  19. Christian Bourgeois Champion Français
  20. Olivier Chevalier pilote Français
  21. Michel Rougerie : pilote de légende parti trop tôt
  22. Hommage à Christian LEON
  23. Bernard Fau pilote et…cinéaste
  24. Disparition de Jean pierre BELTOISE - frico-rac
  25. Santiago Herero : "Héros" disparu
  26. Kenny Roberts : premier champion du monde américain
  27. Johnny Cecotto : un Venezuelien dans la course
  28. Jim Redman pilote de Grand Prix
  29. Bill Ivy : espoir Anglais disparu trop vite
  30. Renzo Pasolini
  31. Teuvo Länsivuori, dit "Tepi"
  32. Jarno Saarinen ; Finlandais volant
  33. Arturo Magni diparait à l'âge de 90 ans - frico-
  34. Luigi Taveri nous a quittés
  35. http://www.frico-racing.com/2018/03/il-y-a-un-an-angel-nieto-nous-quittait.html
  36. 10 eme anniversaire de la disparition de Barry Sheene
  37. La Kawasaki 500 H1 - 1969
  38. La Kawasaki 650 W1
  39. Kawasaki : L'histoire
  40. Honda Gold Wing à 40 ans
  41. MV Agusta : histoire d'une légende
  42. Japauto : l'histoire
  43. Coupes Kawasaki ; l'Histoire
  44. Histoire des Honda CB 125 K
  45. Suzuki : L'histoire
  46. Suzuki GSXR 30 ans déja - frico-racing-passio
  47. 2 roues Peugeot : 120 ans d'histoire...
  48. La Honda 1000 CBX a 40 ans
  49. La Yamaha XS 650 1968 :
  50. Motobécane : L'Histoire
  51. Laverda : L'histoire
  52. http://www.frico-racing.com/2019/09/martin-des-motos-francaises.html
  53. Yamaha inventa le trail
  54. La Suzuki T500
  55. Motos Yamaha ; 65 ans d'histoire
  56. La HONDA 500 four fête ses 40 ans
  57. Histoire de la Honda CB 450
  58. La Honda RC 30 a 30 ans
  59. La 900 Bol d'or à 40 ans
  60. La Honda VFR a 30 ans - frico-racing-passion moto
  61. La V Max à 30 ans
  62. La Yamaha XT 500 a 40 ans - frico-racing-pa
  63. La HONDA CB 350
  64. Basset Amdess Honda 750 four
  65. Réfection d’un moteur Honda CB 350
  66. Roulements de roue et Kit 836 pour le Side AMDESS Honda
  67. La HONDA 750 Four a 40 ans - frico-racing-passion moto
  68. La 350 MORINI a 40 ans
  69. Moto Morini : l'histoire
  70. Bultaco fête ses 60 ans
  71. Anniversaire : Les 70 ans de HONDA
  72. Histoire d'un constructeur : Elf 40 ans cette
  73. Les 50 ans de la guzzi V7 - frico-racing-pass
  74. Challenge Honda 125 S3
  75. La BMW 90 S a 40 ans
  76. La BMW K 100 a 30 ans
  77. http://www.frico-racing.com/article-31853247.html
  78. La 350 Motobecane à 40 ans
  79. Flashback sur la Honda 750 four
  80. http://www.frico-racing.com/2020/08/japauto-l-histoire.html
  81. La KAWASAKI Z 900 a 40 ans
  82. Les 40 ans de la Kawasaki H2 750, Mach IV
  83. La SUZUKI 750 GT a 40 ans
  84. La YAMAHA 750 TX a 40 ans
  85. BENELLI 100 ans cette année
  86. 90 ans pour MOTO GUZZI et 40 ans pour la V7 Sport en 2011
  87. ROYAL ENFIELD 110 ans cette année ?
  88. Petite histoire de NORTON
  89. http://www.frico-racing.com/article-motos-francaises-gima-et-sodemo-sur-la-sellette-45919966.html
  90. http://www.frico-racing.com/article-voxan-aurait-20-ans-cette-annee-125075693.html
  91. Petite histoire de BSA
  92. Petite histoire de TRIUMPH
  93. http://www.frico-racing.com/2020/09/coupes-kawasaki-l-histoire.html
  94. Hisitoire: des HONDA RC de Grand Prix, la HONDA 6
  95. HONDA CB 350 "RACING"
  96. HONDA 500 Four "RACING"
  97. HONDA 350 RC 171 "Jim Redman réplica" sur base 400 CBX
  98. Side BMW : un nouveau jouet pour de nouvelles aventures...
  99. La HONDA 500 four fête ses 40 ans
  100. MONSTER GARAGE * (bis)
  101. Réfection du moteur BMW du side
  102. SIDE CAR SUZUKI 750 GS, ou...
  103. Monster Garage...ou

Publié dans Pilotes Moto

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>